Bret "Hitman" Hart
Lutteur // Wrestler

 

Dans la catégorie des non-Québécois, Bret « The Hitman » Hart est le seul intronisé, une belle coïncidence (ou une belle ironie, c’est selon) alors qu’on vient tout juste de célébrer les 20 ans du Montreal Screw Job. J’ai souvent dit et écrit qu’Hart ne devait pas faire partie de la discussion des meilleurs lutteurs ayant historiquement œuvré à Montréal, du seul fait que je pense que plusieurs autres non-Québécois ont connu de plus longues et plus belles carrières ici que lui, mais en même temps, je comprends son intronisation.

J’ai beaucoup écrit ces derniers temps sur le Survivor Series de 1997, alors je ne reviendrai pas sur le sujet, mais il est clair que Bret jouit d’un statut spécial à Montréal depuis. Il est sans aucun doute plus populaire ici maintenant qu’il ne l’était il y a 20 ans et l’ovation qu’il a reçu en 2012 en est une preuve. Mis à part ce combat contre Shawn Michaels pour lequel il sera toujours reconnu, Hart a lutté au Québec depuis le milieu des années 80 avec la WWF. Originaire de Calgary et membre de la célèbre famille, il avait été impliqué en 1987 dans une histoire qui avait fait beaucoup jasé.

En effet, au mois d’août 1987, les frères Rougeau avait défait la Hart Foundation, composé de Bret et de son beau-frère Jim Neidhart, pour ainsi remporter les titres par équipe de la Fédération. Cependant, puisqu’ils avaient utilisé le mégaphone de Jimmy Hart dans le dos de l’arbitre, la décision avait été renversée quelques jours plus tard. Dans les faits, ce changement de titre n’a jamais été reconnu par la WWF et n’avait servi qu’à mousser le marché local.

Bien qu’il n’ait pas jouit de la popularité ou du succès que d’autres non-Québécois comme Hulk Hogan, Killer Kowalski, Abdullah the Butcher, Édouard Carpentier ou le Géant Ferré ont eu, Bret se retrouve au 21e rang de ceux (Québécois inclus) qui ont attiré le plus au Québec. Il a eu sa part de finales en province, principalement après avoir débuté sa carrière solo. En plus du Survivor Series de 1997 qui avait attiré 20 593 spectateurs, un match contre son frère Owen en février 1995 avait attiré 12 113 amateurs. Le nom de Bret Hart va toujours demeurer synonyme de Montréal, maintenant plus que jamais.

 

< -- Retour au Temple de la Renommé // Return to Hall of Fame

< -- Retour aux Lutteurs // Return to Wrestlers

 

 

 

 

Dernières Mises à Jour
Latest Updates

9 décembre 2017
December 9th 2017

Temple 2017 // 2017 HOF
3 nouveaux membres ajoutés au Temple de la Renommée! // 3 new members added to the Hall of Fame: Kevin Owens, Bret Hart & Eugène Tremblay.

Publications


À la semaine prochaine, si Dieu le veut ! : L'histoire inédite de la lutte professionnelle au Québec

 


Maurice "Mad Dog" Vachon

 


Accepted
How the First Gay Superstar Changed WWE

 


L'âge d'or de la lutte au Québec III
Golden Age of Quebec Wrestling II
I

 

 

 

 

 

 
  www.lutte.com - Tous droits réservés 2014