Eugène Tremblay
Lutteur // Wrestler

 

Dans la catégorie des pionniers, l’ancien champion des poids léger, Eugène Tremblay devient le deuxième de sa classe à être intronisé après George Kennedy.

La carrière de Tremblay et de Kennedy sont d’ailleurs intimement liées. En effet, la carrière d’Eugène Tremblay a vraiment décollée après sa victoire contre George Kennedy pour le titre des poids légers Canadien. Dans ce match de lutte à bras le corps attendu depuis deux ans, la victoire de Tremblay au Parc Sohmer lui permit ainsi de devenir la nouvelle coqueluche des fans. Ces deux Québécois étaient considérés selon les articles du temps comme les deux meilleurs que le Québec disposait dans cette division. C’est après ce match que Kennedy prit sa retraite comme lutteur et devint promoteur, en plus de s’occuper de l’entraînement du nouveau champion. Par la suite, Tremblay continua sur sa lancée.

En 1904, il a lutté dans le nord-est des États-Unis, plus précisément dans des villes comme New York, Philadelphie et Baltimore, où il affronta entre autres George Bothner et le futur champion du monde, Americus. C’est justement contre Bothner que Tremblay obtint l’une de ses victoires les plus importantes en carrière, alors que le 27 septembre 1907 à Montréal il a défait Bothner pour capturer le championnat mondial des poids légers, que Bothner détenait depuis 1903. S’en suivit une série de combats entre les deux, de 1907 à 1909, qui furent tous remportés par Tremblay. Tremblay a eu une autre forte rivalité, mais cette fois avec Jean-Baptiste Paradis avec qui il s’est échangé le titre à quelques reprises. En 1911, en finale face à John Billeter au Parc Sohmer, Tremblay a attiré pas moins de 7 000 amateurs, la plus grande foule jamais comptabilisées pour un événement de lutte à ce moment-là au Québec. Ce record tiendra pendant deux ans.

Né à Québec le 22 septembre 1878, Tremblay aura été champion à plus d’une reprise et sa carrière l’a amené à lutter entre autres à Chicago et dans les états de Washington et du Massachussetts. Par la suite, Tremblay devint promoteur, arbitre et entraîneur de lutte. Il aura été une tête d’affiche à Montréal pendant tout près de 15 ans et le lutteur Québécois le plus populaire jusqu’à l’arrivée d’Yvon Robert. Il a d’ailleurs joué un rôle important dans la carrière de Robert. N’aimant pas l’école et ayant entrepris une formation de forgeron, Robert se cherchait un autre métier. Tremblay l’envoya dans les Laurentides au camp d’Émile Maupas, où tout a commencé pour lui. Tremblay sera aussi l’arbitre du tout premier Montreal Screw Job en 1931, un match entre Strangler Lewis et Henri Deglane, en plus d’avoir participé à l’entraînement de Frank Valois. Son neveu, l’homme fort Victor Delamarre, suivra également les traces de son oncle, devenant lutteur professionnel à son tour. Tremblay est décédé le 31 décembre 1946.

 

 

< -- Retour au Temple de la Renommé // Return to Hall of Fame

< -- Retour aux Lutteurs // Return to Wrestlers

 

 

 

 

Dernières Mises à Jour
Latest Updates

9 décembre 2017
December 9th 2017

Temple 2017 // 2017 HOF
3 nouveaux membres ajoutés au Temple de la Renommée! // 3 new members added to the Hall of Fame: Kevin Owens, Bret Hart & Eugène Tremblay.

Publications


À la semaine prochaine, si Dieu le veut ! : L'histoire inédite de la lutte professionnelle au Québec

 


Maurice "Mad Dog" Vachon

 


Accepted
How the First Gay Superstar Changed WWE

 


L'âge d'or de la lutte au Québec III
Golden Age of Quebec Wrestling II
I

 

 

 

 

 

 
  www.lutte.com - Tous droits réservés 2014