Kevin Owens/ Kevin Steen
Lutteur // Wrestler

 

Tout au long de sa carrière, Kevin Steen a du faire taire ses sceptiques. Curieux pourtant pour quelqu’un bourré de talent comme lui, un point d’ailleurs que personne ne remettait en question. Il n’avait pas le bon physique. Il n’avait pas le look recherché. Il luttait avec un t-shirt. Et pourtant, à chaque nouvelle étape de sa carrière, il s’est hissé au sommet de sa classe et a fait taire ses dénigreurs.

Après n’avoir pu se mériter une place dans l’alignement principal de Ring of Honor à l’été 2005, il y est revenu en force en février 2007, en équipe avec son partenaire de toujours El Generico (Sami Zayn), au point où la paire est devenue l’une des meilleurs équipes au monde pour les trois années qui ont suivi. Puis sa rivalité avec Generico en 2010 faisait tellement parler d’elle qu’elle a été votée la meilleure de l’année par le Wrestling Observer, les prix les plus crédibles en la matière. Une belle ironie alors qu’au moment où les résultats des prix étaient dévoilés, ROH avait décidé que Steen devait perdre du poids et qu’elle ne l’utiliserait pas pour quelques mois. Après six mois d’absence, il est revenu en juin 2011 et est devenu l’une des plus grandes vedettes de l’histoire de la compagnie, remportant le titre de ROH au passage. Par le temps qu’il se fasse signer par la WWE, ses exploits à la ROH, PWG, AAW, 2CW, ici au Québec pour la NSPW, IWS, Battlewar, C*4 et un peu partout dans le monde lui avaient valu le surnom de « King of the Indies ».

Et malgré ça, plusieurs croyaient que la WWE ne l’embaucherait jamais. Il est vrai qu’à une époque, c’aurait été le cas. Pas juste à cause de son look, mais parce que la WWE touchait rarement aux lutteurs du circuit indépendant. Mais grâce aux succès des Daniel Bryan, CM Punk, Seth Rollins et Cesaro, et à la vision de Paul Levesque, la scène indépendante n’était plus regardée de la même manière.

Steen, sous le nom de Kevin Owens, a donc fait ses débuts pour NXT en décembre 2014, des débuts fracassants alors qu’il a attaqué le tout nouveau champion de NXT, son meilleur ami, Sami Zayn. Les choses ont par la suite déboulé. Moins de deux mois plus tard il remportait à son tour le titre de NXT. Six mois après ses débuts, il était promu dans l’alignement principal dans une rivalité avec John Cena. Se sont enchaînés les titres Intercontinental, Universel et des États-Unis. En 1092 jours depuis ses débuts à NXT le 11 décembre 2014, il a été champion pendant 559 jours, soit plus de la moitié du temps. De plus, il y a eu la sortie d’un DVD relatant sa carrière, un documentaire sur l’année 2016-2017 et deux WrestleMania.

Au Québec, il a passé plusieurs années sous l’égide de Jacques Rougeau, avant de quitter  pour l’IWS, où il est rapidement devenu la coqueluche des fans qui l’avaient surnommé « Mr. Wrestling », et pour l’EWR à Québec, qui a été très importante dans son parcours. En 2004 et 2005, toutes les promotions québécoises se l’arrachaient et au moment où le territoire s’ouvrait aux lutteurs de l’extérieur, Steen était l’heureux élu pour affronter les Samoa Joe, Austin Aries, Steve Corino, Petey Williams, James Gibson, AJ Styles et le tout premier de cette longue liste, Christopher Daniels. C’est un match à la CZW à l’automne 2004 qui lui a ouvert les portes – et à Generico – de la scène indépendante américaine. Il est devenu un régulier à la CZW, en plus de faire ses débuts pour la Jersey All Pro ainsi que celle qui deviendrait presque sa deuxième maison, PWG en Californie.

Il a été voté meilleur lutteur sur la scène indépendante au Québec sept fois sur ses 11 années d’éligibilité, en plus de remporté le titre de l’équipe de l’année avec Generico à trois reprises. Il a aussi été élu le lutteur de la décennie au Québec en 2010.

Lorsque sa carrière sera terminée, il n’y a aucun doute que Steen fera partie de l’élite des meilleurs lutteurs que le Québec aura produits.

 


Tel que vu sur YouTube.com // As seen on Youtube.com

 

 

< -- Retour au Temple de la Renommé // Return to Hall of Fame

< -- Retour aux Lutteurs // Return to Wrestlers

 

 

 

 

Dernières Mises à Jour
Latest Updates

9 décembre 2017
December 9th 2017

Temple 2017 // 2017 HOF
3 nouveaux membres ajoutés au Temple de la Renommée! // 3 new members added to the Hall of Fame: Kevin Owens, Bret Hart & Eugène Tremblay.

Publications


À la semaine prochaine, si Dieu le veut ! : L'histoire inédite de la lutte professionnelle au Québec

 


Maurice "Mad Dog" Vachon

 


Accepted
How the First Gay Superstar Changed WWE

 


L'âge d'or de la lutte au Québec III
Golden Age of Quebec Wrestling II
I

 

 

 

 

 

 
  www.lutte.com - Tous droits réservés 2014